ENST

Ecole Nationale Supérieure de Technologie

Formation Continue

Formations continues au profit des entreprises

 

   Formations au profit des apprenants de l’ ETUSA

   Clôture de la formation en Gestion de la Maintenance

  Formation continue en Organisation des opérations de transport-Gestion de la flotte

  Formation continue en Gestion de la Maintenance

  Formation continue au bénéfice de l’ETUSA

  Formations continues au profit des entreprises

 

Les activités de formation continue 

   Plusieurs activités de formation continue ont été initiées par l'ENST au cours des dernières années.

 

Les activités de formation continue

   Quatre formations continues ont été initiées par l’ENST durant le début d’année universitaire 2015-2016. Elles ont été réalisées au profit des cadres du Ministère des Transports.

 

 

Intitulé de la formation

Période

Contenu

Intervenants

 Développement durable       et  transport

  du 04/10/2015 au     08/10/2015

      ·    Généralités sur le développement durable

      ·   Le transport durable  (demande, planification, solutions au niveau international, exemple d’Alger…)   

     ·   Réglementation et normes

     ·   Pratiques de mesures en salle informatique (modèle Copert, autres …)

 

      ·          AMICHI Hocine (ENST)

      ·          BENAISSA Mohamed Lazhar (ENST)

      ·          AGUINI  Chafik (ENST)

      ·          TALBI Tayeb (ENST)

Systèmes de transports intelligents

du 25/10/2015 au 29/10/2015

     ·   Introduction aux systèmes de transport intelligents (STI)

     ·   Fonctionnement, architecture et normes des STI

     ·   Planification et lancement des STI

     ·   Facteurs humains liés aux STI

     ·   Etudes de cas

     ·    AGUINI Chafik (ENST)

     ·   SELLIDJ Wassila (ENST)

     ·   KACI Abdellah (ENST)

     ·   BENAISSA Mohamed Lazhar (ENST)

     ·          AMICHI Hocine (ENST)

Réglementations et normes dans les transports

du 08/11/2015 au  12/11/2015

    ·     Réglementation internationale – transport des marchandises et voyageurs

     ·   Réglementation internationale –transport intermodal

    ·   Réglementation nationale –sécurité des transports

    ·   Référentiels et normes sur la sécurité des transports

    ·  Système de management de la sécurité routière : la norme 39001

    ·    Référentiel du système de management de la sécurité ferroviaire

     ·   Exigences des normes ISO 50126, ISO 50128, ISO 50129

     ·  Etude de cas

 

       ·          TALBI Tayeb (ENST)

       ·          AMICHI Hocine (ENST)

       ·          AGUINI Chafik (ENST)

       ·          SELLIDJ Wassila (ENST)

 

SIG appliqués à la sécurité des transports

du 15/11/2015 au 26/11/2015

      ·  Découvrir les SIG en manipulant une base de données géographique sous MapInfo, calculs et analyses thématiques

      ·   Création d’une base de données géographique appliquée au transport, Importation/Exportation de données

     ·     Géo-référencement et calage d’une image (cartographie élémentaire), Jointure de table

     ·     Requêtes (1 table) et   sélections SQL (application à la sécurité des transports)

     ·   Connaissances avancées des objets géométriques, topologie

      ·    Requêtes SQL appliquées au système des transports (plusieurs tables, analyse spatiale)

      ·    Manipulation des objets et géocodage (exemple pratique de sécurité des transports)

      ·     Statistiques appliquées au transport / traitement des données numériques et géométriques

     ·  Analyse spatiale approfondie, accès à des tables distantes, mise en page et exportations des cartes

     ·   Routines (démarrage, autres)

     ·     ZIDANI Omar (ENST)

     ·     KACI Abdellah (ENST)

     ·     BENDJEDOU Boudissa (ENST)

     ·   BENAISSA Mohamed Lazhar (ENST)

     ·  BADJARA Mohamed el Amine (ENST)

 

 Les relations avec les partenaires économiques

    La formation selon le système Licence-Master-Doctorat (LMD) développée au sein de l’ENST nécessite de nombreux stages de formation. C’est pourquoi, depuis sa création, l’ENST a su développer des relations avec de nombreux partenaires économiques nationaux. L’objectif fixé consiste en la diversification des lieux d’accueil des étudiants. Plus de 250 entreprises et leurs filiales respectives reçoivent chaque année un ou plusieurs étudiants de l’ENST. Les principales d’entre elles sont les suivantes :

 

Liste des partenaires

 

 La promotion des échanges et de coopération avec d’autres établissements d’enseignement supérieur

 Collaboration ENST-CREAD

   Des échanges ont été effectués entre l’ENST et le CREAD de Bouzaréah en vu de constituer une équipe de jeunes chercheurs.

 

 Collaboration avec l’APRUE

    L’ENST a participé à la journée sur l’énergie durable organisée par l’APRUE et le CES-MED de l’Union Européenne, en date du 07 décembre 2015 à la maison de l’environnement de Boumerdes. Des propositions ont été faites quant au plan d’action en faveur de l’énergie durable de la commune de Boumerdès, notamment en matière de transport et mobilités.

 

  Participation au salon de l’enseignement

   L’ENST a participé au salon de l’enseignement supérieur Algérie-France qui s’est déroulé le 21 novembre 2015 au palais de la culture Moufdi Zakaria, en présence de nombreux stands d’universités et écoles algériennes et françaises. La présentation de l’école a été faite à travers la mise en place d’un stand et selon plusieurs formules publicitaires : communications orales, dépliants et séquences vidéo.

  Des échanges ont été effectués principalement avec l’INSA UEMF de Fès, l’ENSSEA, l’Université de Pau, l’école supérieure d’informatique et l’université Alger 3.

   Par ailleurs, plusieurs projets de collaborations avec des établissements étrangers sont en préparation, notamment avec l’Ecole Nationale Supérieure d’Electronique Appliquée (ENSEA) et l’Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis.

 

Participation à la conférence nationale des universités

   L’ENST a assisté à la Conférence Nationale des Universités élargie au secteur économique et dédiée à l’évaluation de la mise en œuvre du système LMD, en date des 12 et 13 janvier 2016 au Palais des nations. L’objectif de l’évaluation du système LMD porte sur deux enjeux majeurs :

 

1. Mettre aux normes internationales le système d'enseignement algérien

 

  - Répondre efficacement aux attentes de la société en matière de qualité de la formation

 - Répondre au souci de l’employabilité des diplômés

 - Instaurer une gouvernance des établissements

 - Mettre en place un système d'assurance qualité

 

2. Créer   une   osmose   entre   l'université   et l'environnement socio-économique

 

 - Rendre compétitif sur le marché du travail,  les diplômés tant au niveau national qu'international;

 - Adapter    continuellement    les    formations    aux exigences de l'environnement sociétal et économique

 - Encourager et diversifier la coopération nationale et internationale.

Note aux enseignants concernés par la PROMOTION du grade MAB au MAA

Note aux enseignants concernés par la TITULARISATION

Textes Réglementaires PG

Textes Règlementaires à télécharger

   Arrêtés & Circulaires:

 

Arrêté N° 742- fixant les critères de séléction d'admissibilité au programme de perfectionnement à l'étranger 

Arrêté  N° 750 complétant l'arrêté  N°742   Français  /  Arabe

 

  - Circulaire  N°3 du 07-07-2019  portant les conditions de soutenance d'une thèse de doctorat et ses modalités   FR / AR    

  - Arrêté n°34 (Critères de sélection d'admissibilité au Programme de Formation Résidentielle 2019):  FR / AR

        -Arrêté  n °336 du 09 Avril 2018 Critère de répartition par grade au CS 

        -Arrêté  n °337 du 09 Avril 2018 Critère de répartition par grade au CS 

        -Arrêté  n °338_ du 09 Avril 2018 Critère de répartition par grade au CSD

        -La Circulaire N°2 relative aux projets de recherche-formation universitaire « PRFU ».

        -Arrêté N°170 fixant les modalités de mise en œuvre des dispositions relatives à l'Habilitation Universitaire.

 Remarque: Il y a lieu de lire dans la correspondance Réf N°180 /DGEFS/2018 : Page 2, ligne 2      l’arrêté N°521 du 5 septembre 2013 au lieu 2018 ; Page 2, ligne 4 : en tant qu’enseignant-chercheur ou chercheur permanent au lieu de au chercheur permanent 

       -Arrêté portant évaluation des enseignants chercheurs  (lettre du SG)

      -Decret _2016 Fixant les modalités d'amenagemet du volume horaire hebdomadaire d'enseignement du maitre          assistant en cours de préparation d'une thèse de doctorat

      -Decret_2015 Election Membre du CS      

 

  • Statut Enseignant:
  • Séjour et Congé Scientifique:

             Année 2017

  • Instruction n°2 concernant la Formation à l’étranger :(Télécharger)
  • Arrêté n° 379 fixant les critères de sélection d’admissibilité au programme de formation résidentielle à l’étranger :(Télécharger)
  • Congé Scientifique:(Télécharger)

 

    Recherche:

  • Modalités de mise en disponibilité

L’ordonnance n°06-03 du 19 Joumada Ethania 1427 correspondant au 15 juillet 2006
portant statut général de la fonction publique définit les conditions de mise en disponilité selon les articles 147 à 152 suivants :
Art. 145 - La mise en disponibilité consiste en la cessation temporaire de la relation de travail.

Cette position entraîne la suspension de la rémunération du fonctionnaire ainsi que ses droits à l’ancienneté, à l’avancement et à la retraite.

Toutefois, le fonctionnaire conserve les droits acquis dans son grade d’origine à la date de sa mise en disponibilité.

Art. 146 - La mise en disponibilité est de droit dans les cas ci-après :

- en cas d’accident, d’infirmité ou de maladie grave d’un ascendant, du conjoint ou d’un enfant à charge ;

- pour permettre à la femme fonctionnaire d’élever un enfant de moins de cinq (5) ans ;

- pour permettre au fonctionnaire de suivre son conjoint astreint à changer de résidence pour raison professionnelle ;

- pour assurer des fonctions de membre dirigeant d’un parti politique.

Art. 147 - Lorsque le conjoint du fonctionnaire est affecté auprès d’une représentation algérienne à l’étranger, d’une institution ou d’un organisme international ou chargé d’une mission de coopération, le fonctionnaire, qui ne peut bénéficier d’un détachement, est placé, de droit, en position de disponibilité.

Nonobstant les dispositions de l’article 149 ci-dessous, la durée de la mise en disponibilité est égale à la durée de la mission du conjoint du fonctionnaire.

Art. 148 - La mise en disponibilité pour convenance personnelle, notamment pour effectuer des études ou des travaux de recherche, peut être accordée à la demande du fonctionnaire, après deux (2) années de service effectif.

Art. 149 - La mise en disponibilité dans les cas prévus à l’article 146 ci-dessus est accordée pour une période minimale de six (6) mois, renouvelable, dans la limite maximale de cinq (5) années au cours de la carrière du fonctionnaire.

La mise en disponibilité pour convenance personnelle prévue à l’article 148 ci-dessus est accordée pour une période minimale de six (6) mois, renouvelable, dans la limite de (2) années dans la carrière du fonctionnaire.

La mise en disponibilité est consacrée par un acte individuel pris par l’autorité habilitée.

Art. 150 - Il est interdit au fonctionnaire placé en position de disponibilité d’exercer une activité lucrative de quelque nature que ce soit.

Art. 151 - L’administration peut, à tout moment, diligenter une enquête pour s’assurer que la mise en disponibilité du fonctionnaire correspond au motif pour lequel il a été placé dans cette position.

Art. 152 - A l’expiration de la période de mise en disponibilité, le fonctionnaire est réintégré de plein droit, dans son grade d’origine, même en surnombre.

Constitution du dossier:

    • - Une demande adressée au président du conseil scientifique à la fin de chaque année universitaire .
    • - Copies des documents justifiant la mise en disponibilité.

 

Direction de Poste Graduation et de la Recherche Scientifique

Présentation de la Direction Adjointe

   La direction adjointe de la post graduation et de la recherche scientifique a pour mission de :

      - Gérer les dossiers des étudiants et des enseignants inscrits en Doctorat

      - Assurer le suivi des séjours scientifiques de longues et courtes durées ainsi que          des congés scientifiques.

      - Mettre en œuvre les programmes de perfectionnement et de recyclage des                 enseignants.

      - Suivre le déroulement des activités de recherche

      - Organiser les conseils scientifiques

 

Le Conseil Scientifique

   Le conseil scientifique est un organe consultatif qui émet des avis et des recommandations sur tous les aspects liés à la recherche scientifique et l’enseignement en graduation et en post graduation.

Il est consulté sur :

    - Les programmes de formation initiale et continue

    - La titularisation, la promotion aux grades supérieurs et l’habilitation des           enseignants-chercheurs

    - Les programmes et les contrats de recherche proposés par les différentes     composantes de l’École

    - Les projets de création et de modification des diplômes.

 

Les membres du conseil scientifique de l’École

 * BENABID Tahar : Président

 * HARAOUBIA Brahim : Représentant des Professeurs

 * CHEGGOU Rabéa : Directrice Adjointe des Etudes Graduées et des Diplômes.

 * BENAISSA Mohamed. Lazhar : Directeur Adjoint des Relations Extérieures et de la   Formation Continue.

 * FERHAH Kamila : Directrice Adjointe de la Post Graduation et de la Recherche   Scientifique.

 * AMEUR M.Fayçal : Représentant des maîtres assistants

 * ZELLAT Khadidja: Représentante des maîtres de conférences 

 * REZZOUK Hanane : Département de Génie Electrique et Informatique Industrielle

 * ------------------------- : Chef du Département de Génie Mécanique et Productique

 * ------------------------- : Département de Génie Industriel et Maintenance

 * ZIDANI Omar: Chef du Département de Génie logistique et Transport 

 

 * BEN YOUCEF Houria: Responsable de la Bibliothèque. 

 

Promotion académique

 

    1. Maître Assistant Classe B:

Sont recrutés en qualité de maîtres-assistants classe B, par décision du responsable de l’établissement :

    - sur titres, les titulaires du doctorat d’Etat ou du diplôme de docteur en sciences      ou     d’un diplôme reconnu équivalent ;

   - par voie de concours sur titres, les titulaires du diplôme de magister ou d’un diplôme reconnu équivalent.

  - Par ailleurs, les assistants sont promus en qualité de maîtres-assistants classe B ayant obtenu, après leur recrutement sur titres, le diplôme de magister ou un diplôme reconnu équivalent.

 

   2. Maître Assistant Classe A:

 Critères de recevabilité 

  - La promotion au grade de maître-assistant classe A est accordée aux candidats     maîtres-assistants classe B

  - titulaires d’un Magister ou d’un diplôme reconnu équivalent

  - justifiant de trois (3) inscriptions consécutives en doctorat (incluant l’année en cours)

 

Dossier de candidature

  - Demande de promotion adressée au Président du Conseil Scientifique de Faculté

  - CV du postulant faisant ressortir l’activité scientifique accompagné des justificatifs des travaux réalisés depuis sa dernière promotion

  - Copie du diplôme de Magister

  - Copie de l’arrêté de nomination au grade de Maître Assistant de classe B

  - Copies des certificats de scolarité des trois (3) derniéres inscriptions en Doctorat

  - Rapport pédagogique avec l’avis motivé du chef de département 

 

   3. Maître de conférences classe B:

    La promotion au grade de Maître de conférences classe B est accordée aux candidats :

 - maîtres-assistants classe B titulaires, justifiant du diplôme de doctorat en sciences  ou d’un diplôme reconnu équivalent,

- maîtres-assistants classe A ayant obtenu le diplôme de doctorat en sciences ou un diplôme reconnu équivalent.

 

   4. Maître de conférences classe A:

La promotion au grade de Maître de conférences classe A est accordée aux candidats titulaires :

  - d’un Doctorat d’état en position d’activité d’enseignant-chercheur au sein d’un établissement universitaire national plus de trois années

 - d’un Doctorat et d’une habilitation universitaire en position d’activité d’enseignant-chercheur au sein d’un établissement universitaire national plus de trois années

 

  5. Professeur:

    Les critères de recevabilité scientifique fixées par la Commission Universitaire Nationale (CUN) pour postuler au grade de Professeur sont les suivants :

    1. Tout dossier de promotion ne peut être étudié que si l’intéressé se trouve en     exercice dans son université ou dans son établissement au moment de l’examen de la candidature.

    2. Les conditions minimales de recevabilité des dossiers pour le passage au grade de professeur sont :

 -cinq (05) années d’exercice dans le corps des maîtres de conférence classe A ;

enseignement dans l’enseignement supérieur ;

- Deux (02) encadrements de magister ou de master soutenus ; 

   3. Pour les travaux scientifiques, quatre variantes sont proposées : 

Première variante  : 

- Deux (02) publications internationales dans une revue de renommée établie où le candidat doit figurer comme auteur principal ou en 2eme ou 3eme position.

 

Deuxième variante : 

- Une (01) publication dans une revue scientifique de renommée internationale où le candidat doit figurer comme auteur principal ou en 2eme ou 3eme position. 

- Deux (02) publications dans une revue scientifique de renommée nationale où le candidat doit figurer comme auteur principal ou en 2eme ou 3eme position.

 

Troisième variante  : 

- Une (01) publication dans une revue scientifique de renommée internationale où le candidat doit figurer comme auteur principal ou en 2eme ou 3eme position. 

- Deux (02) actes ou proceedings édités.

 

Quatrième variante : 

 - Une (01) publication dans une revue scientifique de renommée internationale où le candidat doit figurer comme auteur principal ou en 2eme ou 3eme position. 

 - Une (01) publication dans une revue scientifique de renommée nationale où le candidat doit figurer comme auteur principal ou en 2eme ou 3eme position. 

 - Un (01) acte ou proceeding édité.

 

Dossier de candidature

- Demande de promotion adressée au Président de la Commission Universitaire Nationale

 

Dossier administratif (un seul exemplaire)

- Demande manuscrite adressée au Président de la Commission universitaire nationale 

- Attestation de travail récente 

- Copie du diplôme de doctorat d’Etat ou du titre d’habilitation universitaire 

- Copie de l’attestation d’équivalence (dans le cas d’un diplôme étranger) 

- Copie de l’arrêté de maître de conférences classe A 

- Curriculum vitae détaillé 

- Copies des décrets et/ou des arrêtés de nomination à des fonctions ou postes supérieurs (organiques ou fonctionnels) 

- Copie de la thèse de Doctorat

 

Dossier des Activités Scientifiques et Pédagogiques (01 seul exemplaire) 

- Compte rendu des activités pédagogiques et scientifiques depuis la date d’accès au grade de maître de conférences classe A (visé par le chef de département) 

- Copies des pages de garde des mémoires de magister et/ou thèses de doctorats ou doctorats d’Etat dirigés et soutenus accompagnées de copies des autorisations et des procès-verbaux de soutenance. 

- Copies des pages de garde des mémoires de fin d’études de masters encadrés et soutenus. 

- Exemplaires des ouvrages pédagogiques édités. 

- Exemplaires des manuels pédagogiques édités. 

- Exemplaires des polycopiés édités. 

- Publications internationales (revues, périodiques, ouvrages, actes et proceedings édités), exemplaires originaux –tiré à part- 

- Brevet d’invention éventuellement 

- Publications nationales (revues, périodiques, ouvrages, actes et proceedings édités), exemplaires originaux –tiré à part- 

- Communications internationales, exemplaires originaux –tiré à part- 

- Communications nationales, exemplaires originaux –tiré à part- 

- Activités d’animation scientifique (organisation de colloques, expertise, membre de comité de lecture, chef ou membre d’un projet de recherche)

- N.B. : Les publications – de parutions postérieures à l’obtention du grade de maître de conférences « A » doivent avoir pour supports des revues référencées dans le Journal of Citation Reports (JCR) de THOMSON REUTERS.

-Le postulant doit être au plus le troisième co-auteur des publications présentées.

- Un brevet délivré par les organismes internationaux habilités (Us Patent, l’Office Européen des Brevets, Offices Nationaux et Régionaux français des brevets) est considéré comme équivalent à une publication internationale dans une revue indexée dans le JCR .

 

Titularisation

 La titularisation est accordée aux candidats titulaires du grade de Maître-assistant classe B après une période d’essai de douze (12) mois. Le dossier de candidature comprend :

   - Arrêté de nomination

   - Une demande adressée au Président du Conseil de la Faculté 

   - CV des activités scientifiques et pédagogiques

   - Rapport pédagogique visé par le chef de département

   - Rapport scientifique visé par le directeur de thèse (en position d’inscription en      Doctorat) ou par le vice-doyen chargé de la post-graduation, de la recherche et des relations extérieures.

 

  Laboratoire de recherche

   Compte tenu des enjeux, le développement technologique et l’ingénierie constituent un objectif stratégique dont la concrétisation conditionne le développement de l’économie nationale. C’est dans cette perspective que l’École Nationale Supérieure de Technologie œuvre à la création d’un laboratoire de recherche conformément au décret 99-244 du 31 octobre 1999, fixant les règles de création, d’organisation et des fonctionnements des laboratoires de recherche. L’intitulé est : Laboratoire de Technologie Appliquée. Il sera domicilié au Hall de Technologie :

Quatre (4) équipes de recherche sont envisagés pour la création du laboratoire.

Le domaine d’intérêt du laboratoire est très large, allant de l’entreprise industrielle à l’intégration territoriale en passant par l’énergie, le transport, l’électronique et le développement durable.

Le laboratoire a pour mission de mettre en œuvre les aspects technologiques au service du développement économique et la formation par la recherche d’enseignants chercheurs.

 

Les objectifs visés sont :

 - La mise en place d’une plateforme technologique.

 - Le développement de programmes en technologie industrielles (modélisation,  algorithme) permettant d’évaluer les performances de systèmes de production.

 - L’élaboration d’outils modernes pour la compréhension du comportement des matériaux avancés (composites et polymères).

 - L’intégration des énergies renouvelables

 

 

 

Les Stages et Visites

 

Les stages des étudiants

   La formation selon le système Licence-Master-Doctorat (LMD) développée au sein de l'ENST nécessite de nombreux stages de formation. Durant l'année universitaire 2012-2013, tous les étudiants ont été concernés par les stages en entreprise. Les périodes fixées en 2013 concernent les mois de janvier (env. 100 stagiaires licence), mars (environ 100 stagiaires de 3ème année devant préparer un PFE), juin (env. 200 stagiaires de 1ère année), Septembre (27 stagiaires de 2ème année mécanique), octobre (27 stagiaires de 2ème année Logistique) et décembre 2013 (environ 150 stagiaires de 1ère année licence, 2ème année Génie électrique et 2ème année Génie maintenance industrielle).

 

Les visites pour les étudiants

   De nombreuses visites d'entreprise ont pu être réalisées au profit des étudiants. En 2013, le nombre de visites a été plus limité en raison de contraintes d'ordre matériel (transport). Les quelques visites effectuées ont concerné:

 

  - L'atelier d'Usinage de la société SNVI;

  - Le laboratoire Central de la DVI (SNVI);

  - Le simulateur de conduite de trains (ISFF).

Les Statistiques

 

Statistiques des Etudiants, Enseignants et ATS 

 

 

 

 

 

Vous êtes ici : Acceuil Uncategorised